Accueil > Actualités > Nos quartiers > Nos quartiers Détail

Théâtre de Verdure et Jardin Albert 1er, indissociables lieux emblématiques de Nice

Théâtre de Verdure et Jardin Albert 1er, indissociables lieux emblématiques de Nice Le théâtre de verdure, d’inspiration grecque, est un  lieu mythique, incontournable pour les artistes, l’été à Nice.

Avant que soit édifié cet espace dédié à la musique et aux spectacles en tous genres, se tenait en ce lieu et place une grotte artificielle avec stalactites, aménagement d’antan, à proximité du bassin aux cygnes du Jardin Albert 1er.

Logé en plein cœur de Nice, ce jardin  fut créé pour répondre à l’activité physique favorite des touristes de l’époque : la promenade.

D’abord nommé le Jardin Paradis, puis Jardin des Plantes, il devient jardin Masséna et Jardin des Palmiers, avant d’adopter en 1914 son nom actuel : Jardin Albert 1er,  en hommage au roi des belges.  La ville  voulut honorer ce souverain  pour ses prises de positions courageuses, face à l’ultimatum de l’Allemagne, durant les premiers jours du conflit de la Grande Guerre.
Jusqu’au milieu du siècle dernier, les enfants peuvent faire le tour entier du jardin à bord de carrioles de bois tirées par des ânes. Mais le trafic automobile grandissant interrompt cette attraction aimée des petits dans les années 60. Aujourd’hui, un manège de bois emmène fièrement les tout jeunes, et parfois les grands, pour des chevauchées fantastiques ou  des envolées spatiales.

L’art n’est pas en reste dans ce jardin, en effet, il y a encore quelques années, un félin de bronze permettait  aux visiteurs de tous horizons de poser, tout en caressant l’animal sans danger, pour la photo-souvenir.  Depuis 1988, l’Arc Monumental 115,5, une sculpture métallique de dix-neuf mètres de long,  se dresse sur la pelouse centrale. L’oeuvre de Bernar Venet continue à alimenter les conversations.
Face à la mer, l’architecte Francois Aragon, change le paysage de ce jardin. En 1946, il y construit un théâtre atypique à ciel ouvert, cerné d’une végétation omniprésente de cyprès, palmiers, pins. Le mur de pierre en fond de la scène est surplombé par  La Tragédie et La Danse, deux statues du sculpteur Victor Nicolas. Les gradins en amphithéâtre, et le ciel niçois comme toit donnent aux spectacles qui s’y produisent une dimension tout à fait exceptionnelle transportant le public dans un théâtre antique des bords de la Méditerranée.

Les plus grands  sont montés sur cette scène en plein air : Piaf, Gainsbourg, Aznavour, Montand……
Dans les années 80, le Théâtre de Verdure s’est petit à petit transformé en temple du rock,  avec des performances anthologiques pour The Clash, Cure, Iron Maiden, Prince, Téléphone, Sting… Aujourd’hui, ce cadre unique abrite toutes sortes de manifestations, notamment le  festival du Jazz du mois de juillet.
Le kiosque à musique et la buvette édifiés en 1868 ne sont plus là mais, déambuler dans ce jardin qui part de la place Masséna et continue jusqu’à la mer, reste un moment unique et privilégié, une promenade de délices dans la fraîcheur du soir.

En apothéose, la balade peut éventuellement s’accompagner du concert d’un de vos artistes préférés dans la splendeur d’une nuit d’été niçoise, bien sûr.


Retour

Nos coups de coeur :

Lundi 21 Janvier 2019 -  - © 2019 Administration identification GEMEA Interactive - Me désabonner de la newsletter